Andrée-Anne Roussel reçoit le Prix Philippe-Ménard

La Fondation de l'UQAM a remis, le 28 septembre dernier, le Prix Philippe-Ménard à l’artiste multidisciplinaire Andrée-Anne Roussel. La cérémonie s'est déroulée à la Salle Pierre-Bourgeault située dans le pavillon Judith-Jasmin Annexe en présence de la sœur de feu Philippe Ménard ainsi que du doyen de la Faculté de communication, Pierre Mongeau.

Une artiste multidisciplinaire

La lauréate est nouvellement titulaire d’une maîtrise de recherche-création en média expérimental de l’UQAM. D’ailleurs, c’est son mémoire-création « Lactée : court métrage sensoriel » qui lui a valu la bourse. Aux dires des membres du jury, l’originalité et la qualité de son œuvre lui ont permis de se démarquer des autres candidats. Aussi, ils ont mentionné que la rigueur de la recherche effectuée ainsi que la qualité du texte d’accompagnement étaient remarquables. Finalement, le jury a souligné la connaissance et la maîtrise des procédés cinématographiques utilisés dont la candidate a fait preuve.

Andrée-Anne Roussel est également titulaire d'un baccalauréat en communication (cinéma) spécialisé en direction de la photographie. Dans le cadre de ses projets de courts métrages et d’installations, elle s'intéresse principalement au cinéma sensoriel. Ses oeuvres ont notamment été diffusées au Centre Bang, à La Bande Vidéo et à Regard sur le court métrageau Saguenay. La jeune diplômée expose présentement son projet La femme dans la chambreau Musée d’art de Joliette.

À propos du Prix Philippe-Ménard

Au montant de 3 000 $, le Prix Philippe-Ménard est destiné à une étudiante ou un étudiant inscrit à la maîtrise en communication, profil recherche-création en média expérimental. Ce prix honore la mémoire de Philippe Ménard, professeur à la Faculté de communication de l'UQAM, décédé en 1999. Se définissant lui-même comme un créateur multidisciplinaire, il a produit des œuvres instrumentales acoustiques, ainsi que des musiques électroacoustiques pour des spectacles multimédias, des performances, des installations et des publicités. Ses préoccupations d'ingénieur-informaticien l'avaient amené, en 1981, à élaborer un instrument à commande lumineuse appelé Synchoros.

Photo : De gauche à droite: Simon-Pierre Gourd, professeur à l’École des médias, Andrée-Anne Roussel, récipiendaire, Marie Ménard, sœur de feu Philippe Ménard, et Pierre Mongeau, doyen de la Faculté de communication. Crédit photo: Denis Bernier

Retour à la liste des nouvelles