De vibrants témoignages lors de la 18e remise des Bourses et du Prix Denise-Véronneau

JF Hamelin
JF Hamelin

Le 18 mai dernier, 3 Bourses et le Prix Denise-Véronneau qui commémorent la mémoire d’une grande pionnière de notre Université et de la Faculté des sciences de l’éducation, la regrettée Denise Véronneau, ont été remis à des étudiantes des cycles supérieurs en éducation à l’UQAM.

Pour cette professeure, qui a commencé à enseigner à l’UQAM au début des années 70, l’avancement de la cause de l’éducation était une grande priorité. Chaque année, grâce à l’engagement et la générosité de sa sœur, Dre Suzanne Véronneau-Troutman, une grande philanthrope et amie de l’UQAM, son œuvre est ainsi perpétuée.

Les Bourses Denise-Véronneau, d’une valeur de 5 000 $, ont été remises à des étudiants à la maîtrise en éduction, Marie Godbout-Longpré, Marie-Hélène Masse-Lamarche et Emmanuelle Prince. Au montant de 10 000 $, le Prix Denise-Véronneau, a été octroyé à une étudiante au doctorat en éducation qui a reçu la meilleure évaluation du jury pour son mémoire de maîtrise, il s'agit de Marie-Hélène Bruyère.

Lors de la cérémonie, les lauréates étaient invitées à témoigner de leur parcours et de l’impact de ce soutien ainsi obtenu. Parmi elles, plusieurs ont expliqué devoir concilier leur vie familiale, d'étudiante et d'enseignante en rappelant le défi que cela représente. Elles ont toutes souligné l’appui qu'apportent les Bourses et le Prix Denise- Véronneau dans la poursuite de leur cheminement universitaire. L’histoire d’Emmanuelle Prince a particulièrement touché les invités.

Mère de quatre enfants, elle travaille comme enseignante et conseillère pédagogique au collégial en plus de poursuivre sa maîtrise en éducation : « L'obtention de la bourse Denise-Véronneau m'apporte bien plus qu'un soutien financier. Le plus important, c'est le message que porte cette Bourse. En effet, il s'agit d'un encouragement, d'une marque de confiance. Voilà un cadeau précieux dont j'avais besoin. Merci! »

Habitant Granby, elle fait la route 2 fois par semaine jusqu’à Montréal pour rejoindre l’UQAM. Un élément qui s’ajoute au défi de la gestion du temps : « J'aurais pu faire mes études de deuxième cycle à distance, mais j'aime l'UQAM et je m'y sens bien. J'ai besoin de rencontrer des gens, d'échanger avec eux, de découvrir d'autres points de vue et d'autres vécus », a-t-elle raconté.

Cette 18e remise a aussi été l’occasion pour la Fondation de l’UQAM de rendre hommage au Dr Richard Troutman, conjoint de Dre Suzanne Véronneau-Troutman, décédé en avril dernier. Tout au long de ces années, Dr Troutman a toujours participé avec enthousiasme aux cérémonies et célébrait l’excellence en éducation à l’UQAM.

Depuis 2000, année de la première remise, le don de Dre Suzanne Véronneau-Troutman a permis d’offrir 37 Bourses et 18 Prix aux étudiants en éducation à l’UQAM, pour un total de 332 000 $.

 JF Hamelin 2411
Une cérémonie qui a été dédiée au Dr Richard Troutman décédé en avril dernier.


Pour voir toutes les photos prises lors de la cérémonies, consultez notre page Facebook

Photo : Marie-Hélène Bruyère, lauréate du Prix Denise-Véronneau, Emmanuelle Prince et Marie Godbout-Longpré, bousières Denise-Véronneau 2016-2017, Marie Jocya Paviel, boursière Denise- Véronneau 2013-2014 et représentante de la donatrice, et Marie-Hélène Masse-Lamarche, boursière Denise-Véronneau 2016-2017. Crédit photo : Jean-François Hamelin 

Retour à la liste des nouvelles